OFFRES
SPÉCIALES
LE MAG

Protection solaire

Sommaire

Les rayons ultra-violets

Découverts en 1801 par le physicien allemand Johann Wilhelm Ritter, les ultra-violets (UV) sont des rayonnements électromagnétiques émanant du soleil non visibles à l’oeil nu. Ils existe trois catégories d’ultraviolets : les UV-A, les UV-B et les UV-C, cependant, 99% des ultra-violets qui atteignent la surface de la Terre sont des UV-A, les autres étant absorbés par la couche d’ozone de l’atmosphère. Dangeureux pour la peau, ce sont eux qui sont responsables de notre bronzage et de nos coups de soleil.

Les UVA

Responsables de l’effet de bronzage immédiat, ils peuvent pénétrer dans les couches profondes de la peau. Ils sont à l’origine de la production de radicaux libres et peuvent donc favoriser le vieillissement de la peau et l’apparition des rides.

Les UVB

Contrairement aux UVA, les UVB ne pénètrent pas au-delà des couches superficielles de la peau. A court terme, ils sont responsables des coups de soleil et des inflammations. A long terme, ils peuvent favoriser le vieillissement de la peau et l’apparition de cancers cutanés.

Ils peuvent cependant être bénéfiques pour certaines maladies de peau tel le psoriasis et représentent un apport en vitamine D non négligeable.

Les UVC

Responsables de l’effet de bronzage immédiat, ils peuvent pénétrer dans les couches profondes de la peau. Ils sont à l’origine de la production de radicaux libres et peuvent donc favoriser le vieillissement de la peau et l’apparition des rides.

Que faire pour se bien se protéger ?

Préparer sa peau au soleil

Certains aliments naturels aident la peau à se préparer au soleil. C’est le cas de la tomate et de la carotte par exemple. Vous pouvez donc prendre certains compléments alimentaires quelques semaines avant de partir en vacances.

Limiter l’exposition

Dans l’hémisphère nord, le soleil le plus agressif est en été vers 14h. C’est pourquoi, il est déconseillé de s’exposer entre 12h et 16h surtout au bord de l’eau ou à la montagne où les UV sont réverbérés par l’eau.

Adapter sa protection à son type de peau

Selon votre type de peau, votre âge ou encore de l’endroit où vous allez, il existe plusieurs indices de protection. Il est par exemple recommandé de mettre un indice supérieur à 30 pour les expositions prolongées au soleil. Pour les enfants, l’indice 50+ sera plus adapté à leur peau fragile. Pour être sûrs de l’indice de protection à prendre, n’hésitez pas à contacter votre pharmacien.

Hydrater sa peau après l’exposition

Parce que l’exposition affaiblie la peau qui a tendance à tirailler, il existe des laits après-soleil enrichis en vitamines et en aloe vera pour reconstituer les besoins de la peau.

Comment soulager un coup de soleil ?

Un coup de soleil est une brûlure de la peau due à une exposition prolongée au soleil qui se reconnaît à la peau rouge, douloureuse ainsi qu’une sensation de chaleur sur la zone concernée. Il est déconseillé de s’exposer les jours suivant un coup de soleil afin d’éviter de reprendre le soleil sur la brûlure.

En fonction de la gravité de votre coup de soleil vous pouvez choisir différents types de crèmes apaisantes : des crèmes enrichies à l’Aloe Vera, des crèmes à base d’hydrocortisone ou encore des crèmes qui soulagent les brûlures avancées comme la Biafine.

N’oubliez pas, en outre, de vous hydrater. Les coups de soleil vont parfois de paire avec les coups de chaleur. La plupart du temps, les crampes disparaissent dès que le muscle ou le groupe musculaire concerné est étiré. Il est préférable que l’étirement soit passif (fait par quelqu’un d’autre) et sur un sol froid. Une douche chaude peut aussi soulager.

Et si votre peau est sujette aux coups de soleil fréquents, n’oubliez pas de consulter votre dermatologue régulièrement pour détecter toute présence d’un mélanome (cancer de la peau) en réalisant une suivi de l’évolution de vos grains de beauté.

Paraforme utilise des cookies. En continuant à parcourir le site, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus ici >